Comment faire une fiche personnage sans s’arracher les cheveux ?


écriture / mercredi, octobre 13th, 2021

Coucou les auteurs ! Sur les réseaux sociaux, on entend beaucoup parler de fiche personnage.

Un concept qui semble être le Graal pour réussir à coup sûr nos chers petits êtres de fiction.

Mais qui est un peu fastidieux.

Alors est-ce que ça vaut vraiment le coup d’utiliser cet outil ?

Pour vous donner la réponse, nous allons voir ensemble, ce qu’est une fiche personnage et je vous donnerai à la fin de l’article un exemple de fiche clé en main.

C’est quoi une fiche personnage ?

C'est quoi une fiche personnage ? Dans cette partie, nous allons voir la définition de cet outil.

Il s’agit de la liste des caractéristiques des individus présents dans votre roman.

Selon les auteurs, la quantité d’information va varier de beaucoup à….ÉNORMMME ! 🙂

Personnellement, je préfère créer des fiches personnages assez succinctes et centrées sur l’intrigue.

Ça me permet de partir plus vite sur l’écriture et d’inventer au fur et à mesure, tout en restant cohérent avec mon histoire.

Par exemple, pour un personnage de fantasy, une fiche (très) rapide pourrait ressembler à ça :

Nom : Nathanael De Bourg

Âge : 23 ans

Statut : prince héritier de la couronne de Fanelia (toute référence à un célèbre anime de 1996 serait purement fortuite ;))

Vêtements : longue cape rouge, tunique bleue, ceinture or et épée sur le côté

Objectif : se marier avec sa femme de chambre.

Problème : son rang l’interdit de poursuivre son idylle.

Évolution : il devra apprendre à s’affirmer pour imposer son amour au monde.

Pourquoi créer une fiche personnage ?

Pourquoi créer une fiche personnage ?

Pour moi, il y a deux intérêts majeurs à utiliser ce type d’outil.

Le premier est d’éviter les erreurs.

Par exemple, si vous notez que votre personnage porte un caban bleu sur votre fiche personnage, vous risquez moins de changer la couleur de son manteau par mégarde en cours de récit.

Le deuxième intérêt est d’accroître la compréhension de l’histoire.

En effet, réfléchir aux caractéristiques d’un personnage, c’est aussi penser à comment ces dernières vont influer sur l’intrigue.

Dans une de mes nouvelles, je me demandais comment cacher le fait que mon personnage principal était un zombie.

En réfléchissant, je lui ai donné un tic : celui de se gratter.

Ce grattement aurait été un signe annonciateur de sa transformation et aurait créé une grosse révélation…si je n’avais pas transformé ma nouvelle en histoire d’amour 🙂

Faut-il une fiche pour chaque personnage ?

Doit-on faire des fiches personnages pour les intervenants d'un roman ?
Le Stormtrooper est une force armée créée par George Lucas pour Star Wars

J’ai une bonne nouvelle pour vous.

Tous les personnages n’ont pas besoin d’être détaillés.

Personnellement, je vous conseille de passer du temps sur les plus importants et d’être plus expéditifs sur les persos les moins utiles à l’histoire.

En effet, on peut diviser les personnages en 4 grands types :

  • les personnages principaux (héros & antagonistes)
  • les personnages importants (personnages que l’on va retrouver tout au long du roman et qui vont influer sur le récit)
  • les personnages secondaires (personnages de passage)
  • les figurants (stormtroopers, passants, foule. Bref, toute créature ou personne qui constitue un décor)

Dans l’idéal, il faudrait une fiche pour chacune des trois premières catégories.

Dans la pratique, je ne vous cache pas que j’ai tendance à ne pas faire de fiche pour les personnages secondaires et les figurants.

Je suis une structure narrative et j’invente la personnalité des personnages au moment de l’écriture.

Bien sûr, plus votre projet d’écriture est long, plus je vous recommande de travailler vos personnages secondaires. Ça rendra votre histoire plus intéressante.

Quoi noter comme information ?

Que doit-on noter dans sa fiche personnage pour ne pas perdre du temps ?
Photo extraite du film Le Diable s’habille en Prada de David Frankel

Cela pourrait faire l’objet d’un article entier tant le sujet est vaste.

D’ailleurs, n’hésitez pas à me dire en commentaire, si vous aimeriez un article approfondi sur la création des personnages.

Pour cet article, je vais vous donner un guide rapide mais qui va vous éviter de vous éparpiller.

La première chose à comprendre est que vous n’avez pas besoin de connaître tous les aspects de la vie de vos personnages. Seulement ceux utiles à votre histoire.

Par exemple, ça ne sert pas à grand-chose de savoir que votre héroïne n’en a rien à faire de la mode.

Sauf si cette caractéristique crée du conflit dans la suite de l’histoire.

C’est ce qui se passe avec le personnage d’Andrea dans Le Diable S’habille en Prada.

Elle se fait littéralement allumer par sa boss, car elle se moque de connaître la différence entre deux ceintures.

Cette humiliation va être le point de départ de sa transformation.

Donc quand vous faites votre fiche personnage, demandez-vous toujours en quoi l’information que vous notez va impacter l’histoire.

Est-ce qu’elle crée un complexe pour le personnage ? Une fierté ? Est-ce que cela traduit un mode de vie différent ? Si oui, est-ce que ce mode de vie va entrer en conflit avec celui d’un autre perso ? etc.

Essayez de noter des caractéristiques en rapport avec votre intrigue et ne vous attardez pas sur le superflu. Ça vous évitera de vous essouffler avant même de commencer à écrire.

Un exemple à télécharger

Je vous l’avais promis, voilà une fiche de personnage à télécharger au format Word.

Vous n’êtes pas obligé de la suivre à la lettre, ni de tout remplir. Voyez juste ça comme un guide pour vous aider pour vos projets.

Voilà, j’espère que cet article vous a plu. Si vous le désirez, en vous inscrivant à la newsletter, vous aurez une autre fiche de personnage, une fiche de lieu, ainsi que deux structures dramatiques.

C’est gratuit et vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.

À bientôt pour un nouvel article !

2 réponses à « Comment faire une fiche personnage sans s’arracher les cheveux ? »

  1. En ce qui me concerne, j’ai tout dans la tête.
    Et je laisse découvrir au fil de l’écriture (que parfois je note pour ne pas oublier en cours d’écriture)
    Ainsi, j’ai trois personnages secondaires et je ne sais plus qui est le black ou l’asiatique : Alors je note.
    Sans ça, les descriptions, je n’en fais que très peu préférant laisser le lecteur poser ses propres fantasmes et représentations durant la découverte du texte.
    C’est d’ailleurs ce que je reproche au cinéma : on est tout de suite fixé par la physionomie des acteurs et les décors… Plus de place à l’imaginaire !

    Bonne journée à vous !

    OVH est revenu : tout va bien !

  2. Suite à la lecture de ton article et de ta fiche personnage, il y a deux choses qui me travaillent, c’est que le besoin pourrait aussi se traduire par la motivation ^^ Car deux personnages peuvent avoir une même attitude mais une motivation toute autre derrière !
    Et je ne mettrai pas forcément l’orientation sexuelle dans les infos optionnelles car mine de rien, l’orientation fait avoir un certain point de vue sur le monde et donc va influencer l’attitude du personnage 😉
    P.S : je suis intriguée aussi par ta nouvelle zombiesque qui se termine en histoire d’amour haha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *