Le rythme de la phrase: la solution ultime pour écrire avec style!


écriture / mardi, mars 27th, 2018

Bonjour à tous! Cette semaine nous quittons les terres arides du droit pour aborder la symphonie joyeuse du rythme de la phrase.

Rarement abordée, cette thématique est pourtant capitale pour améliorer votre écriture puisqu’elle vous permet d’analyser ce qui ne va pas dans la fluidité de votre texte.

Il existe de nombreux rythmes. Aussi, ce qui va suivre n’a pas pour but d’être exhaustif mais de vous sensibiliser à la cadence de la phrase.

Sur ce, laissez moi vous parler du rythme…

 

Le rythme simple

améliorer son style d'écriture
Photo by Kelly Sikkema on Unsplash
  • Le rythme simple constitue une proposition unique. C’est une phrase simple, percutante, qui convient très bien pour les scènes d’action.
  • Par exemple: George lui trancha la gorge.

 

  • En revanche, celui-ci fais moins bien l’affaire pour les descriptions.
  • Ex: la maison était belle.

 

  • Si vous avez pris le temps de mettre en place une atmosphère/une situation, utiliser le rythme simple pour conclure votre paragraphe peut créer un effet de relief intéressant.
  • Par exemple: La maison des Finister possédait un portail effrayant, peuplé de ronces et de figures torturées, on aurait dit que la lumière elle-même fuyait la bâtisse. Joe l’agent immobilier balaya le jardin du regard et frissonna. C’était sinistre.

 

Vous l’aurez compris, l’utilisation du rythme simple dynamise l’histoire. Si vous souhaitez écrire un texte vif, ce type de cadence pourra très bien vous convenir. Attention cependant à alterner celle-ci avec d’autres types de rythme sinon vous risquez une impression de saccade.

Maintenant que nous avons vu le tempo simple, je vais vous parler du rythme binaire.

 

Le rythme binaire

améliorer son style d'écriture
Photo by Simone Acquaroli on Unsplash
  • Contrairement au rythme simple, le rythme binaire fonctionne sur la répétition de deux propositions.
  • Par exemple: la bourse ou la vie! (répétition du nom).
  • Autre exemple: il a sorti son pénis et il a dit camion (répétition du verbe + complément).

 

  • La force de ce tempo est de créer un effet de parallélisme ou d’opposition de sens.
  • ex: il a pris l’argent et nos espoirs (parallélisme de sens).
  • ex: il voyait en lui et il n’y avait rien (opposition de sens).

Pour le rythme binaire, je vous invite vraiment à tester plusieurs symétries afin de créer des effets divers. Plus vous jouerez sur les contrastes entre les deux propositions plus l’effet sera intéressant.

Ainsi, dans l’exemple « il a pris l’argent et nos espoirs« , il y a une symétrie de sens mais une variation dans l’idée. En effet, « l’argent » est un objet alors que « nos espoirs » constitue une idée.

 

  • Un autre moyen pour enrichir vos proposition sont les sous-entendus.
  • Par exemple: il a pris l’argent et la porte.

Dans cette phrase, il semble y avoir à première vue une symétrie de forme et de sens. En effet, au sens littéral, l’individu a pris deux objets: l’argent et la porte. Au sens figuré, il y a un contraste d’opposition:

  • soit comique: l’individu a pris l’argent (positif) et a heurté la porte (négatif).
  • soit tragique: il a pris l’argent (positif) et s’est fait virer (négatif).

De part son style évocateur, le rythme binaire fonctionne bien pour la description ou la présentation de situation. Il est extrêmement polyvalent et se combine très bien avec tous les types de rythme. Il peut donc s’utiliser fréquemment, ce qui n’est pas le cas du rythme ternaire (à mon avis).

 

Le rythme ternaire

améliorer son style d'écriture
Photo by Joshua Fuller on Unsplash
  • Le rythme ternaire se compose de trois propositions similaires créant soit un effet de relief/d’insistance, soit un effet d’accélération.
  • Ex: ils traversèrent des villes hostiles, ils arpentèrent des champs désertés, ils erraient sans fin (répétition verbe + complément= insistance sur l’errance).
  • Ex: il était rapide, ingénieux et puissant (répétition d’adjectifs courts= accélération).

 

Avec lui, l’utilisation de propositions longues créent un effet d’insistance. Dans cette hypothèse, le rythme ternaire se combine bien avec le rythme binaire. A l’inverse, sachez que si vous le combinez avec le rythme simple, vous risquez d’être trop abrupte pour le lecteur. Mon conseil pour résoudre ce problème est d’utiliser  soit des phrases de plus en plus courtes, soit d’user d’un tempo binaire pour créer une transition. A moins bien sûr que vous visiez la création d’une rupture.

Si vous utilisez des propositions longues, c’est l’inverse qui se produit. Le rythme ternaire devient accélération et se combine sans problème avec le rythme simple. Prenez garde à la saccade qui pourrait en découler. Pour éviter ce problème, vous pouvez parsemer votre texte de phrases binaires ou de phrases de taille moyenne, cela ralentira un peu votre texte mais adoucira le rythme.

Maintenant que nous avons passé en revue le rythme ternaire, je vous propose de passer à la partie suivante.

 

Le rythme croissant

améliorer son style d'écriture
Photo by Mariana Vusiatytska on Unsplash

Malheureusement, il ne se mange pas. Pour autant, il permet un sympathique effet de suspens en juxtaposant des propositions de plus en plus longues.

Ex: l’épée de Joey était curieuse, elle arborait des stries noires sur les côtés, des traces anciennes de sang semblaient maculées la lame à l’instar d’un sinistre buvard.

Une autre utilisation intéressante de ce rythme est la transition vers le rythme binaire ou ternaire. A noter que dans le rythme croissant vous pouvez avoir un nombre infini de propositions. Dans ce cas, veillez à diversifier vos formes de phrases pour ne pas lasser le lecteur.

Avant de passer au rythme décroissant, je précise que selon le nombre de propositions dans votre phrase, le rythme croissant pourra être binaire et croissant, ternaire et croissant, ou simplement pain au chocolat au delà de trois propositions….(ok, la blague est nulle mais elle me permet d’éviter une répétition) .

 

Le rythme décroissant

améliorer son style d'écriture
Photo by Mitchel Lensink on Unsplash

Il s’agit de l’inverse du précédent. Cette fois, les propositions seront de plus en plus courtes.

ex: La maison arborait le style raffiné des demeures bourgeoises victoriennes avec ses petits toits en pointe, son perron d’une blancheur immaculée et son zombie cannibale.

Plusieurs effets peuvent résulter de ce procédé, notamment un effet de surprise si la dernière proposition est en rupture avec les autres ou un effet d’accélération progressive. Dans ce dernier cas, le rythme décroissant pourra faire office de transition vers le rythme simple ou le rythme binaire.

Avec le rythme décroissant, nous arrivons au bout de notre aventure. Sachez qu’il existe d’autres rythmes, je vous invite d’ailleurs à analyser vos auteurs préférés pour les découvrir.

 

Si cet article vous a plu, n’hésitez à le dire dans les commentaires (ça fait toujours plaisir) et à le partager sur les réseaux sociaux (ça aide bien le blog).

A bientôt!

 

 

9 réponses à « Le rythme de la phrase: la solution ultime pour écrire avec style! »

  1. Excellent article !! Sujet difficile et rare en prime ! Je dis bravo et je dois dire que j’ai adoré l’humour de certains exemples totalement inattendus ! 🤣🤣🤣

  2. Y a pas moyen de réagir au commentaire de Lep (rire). Mais en tout cas j’ai vraiment aimé et decouvert beaucoup de chose. Je suis soulagée de découvrir que beaucoup de choses ne sont pas forcément innees mais peuvent être acquises.

    Merci Tom☺️

  3. Merci pour ce récap et ces exemples très éclairants. J’ai une prédilection pour le rythme ternaire et je dois me forcer à en éliminer quand je me relis, car comme tu le dis, son abus peut vite créer des lourdeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

j'ai lu la politique de confidentialité (à cocher avant de poster un commentaire).