Pause Café: Le Don de Fiona McIntosh


critique / mardi, avril 17th, 2018

Bonjour à tous! Cette semaine nous restons dans la fantasy. Après vous avoir donné mon avis sur Prince Captif, je vais vous parler d’un livre de fantasy écrit par Fiona McIntosh: Le Don.

Il s’agit du premier tome de la trilogie à succès Le Dernier Souffle édité aux éditions Milady et Bragelonne. Je vous avoue que je n’y croyais pas trop et que j’avais pris ce livre un peu par hasard lors d’une opération promotion.

Alors, est-ce que la lecture de ce premier tome m’a donné envie de lire les autres?

Je vous propose de le découvrir après un peu de synopsis.

Le Don de Fiona McIntosh: l’histoire

Extrait du livre Le Don, l'Âme et le Sang de Fiona McIntosh aux éditions Milady et Bragelonne
Extrait de la Trilogie Le Dernier Souffle de Fiona McIntosh aux éditions Milady et Bragelonne (Tome 1,2 et 3)

Alors que l’antagonisme entre le royaume de Morgravia et le royaume de Briavel fait rage, Wyl Thirsk se voit appeler à la cour du prince Celimus pour endosser sa charge héréditaire: commandant des armées de Morgravia.

Cependant, Wyl n’est qu’un adolescent formé aux arts de la guerre et il est bien peu armé contre les intrigues de cour qui se forment en secret. Heureusement, dans ce contexte, il peut compter sur l’amour du vieux roi et de sa soeur.

Mais l’équilibre est instable…et Wyl devra bientôt découvrir qui sont ses amis et ses ennemis.

Sera-t-il capable de survivre à ces épreuves? A vous de le découvrir…

 

Mon avis sur le Don de Fiona McInstosh

Le Sang, suite et fin du livre Le Don de Fiona McIntosh
Extrait du livre Le Sang de Fiona McIntosh aux éditions Milady et Bragelonne (tome 3 de la trilogie Dernier Souffle)

Un super bouquin qui joue énormément sur la caractérisation de ses personnages. Le Don saura toujours vous surprendre en alternant passage manichéen et non-manichéen. Les personnages sont subtiles, le style efficace, on est immergé dans l’univers de Morgravia et de Briavel.

Dans ce tome 1, Le Don reste très sobre sur le côté fantasy et s’attarde surtout sur l’aspect médiéval de l’univers. Pour autant, cela ne dérange pas. Au contraire, cela permet de se concentrer sur les différents rapports de force et les intrigues.

Le concept du livre est extrêmement intéressant mais casse-gueule (à ce sujet, je ne vous ai presque rien dit pour ne pas vous gâcher le plaisir). Heureusement, l’auteure s’en tire avec brio et il me tarde de découvrir la suite des aventures de Morgravia!

En conclusion, je vous conseille Le Don de Fiona McIntosh. J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à lire cette oeuvre.

 

Cette chronique s’achève ici. Si elle vous a plu, n’hésitez pas à la commenter et à la partager.

A bientôt!

Image mise en avant: extrait du livre Le Don de Fiona McIntosh aux éditions Milady et Bragelonne

 

 

2 réponses à « Pause Café: Le Don de Fiona McIntosh »

  1. Je dois dire que je n’avais pas du tout aimé ce livre, j’ai trouvé le style lourdingue, je n’ai pas du tout accroché aux personnages et j’ai renoncé au bout de 200 pages environ … Peux-tu en dire plus sur ce qui t’a vraiment plu dans ce livre ? J’essaie vraiment de comprendre, parce que je sais qu’il a plu à beaucoup de monde mais je suis complètement passée à côté.

    1. Bonjour Astrid et merci pour ton commentaire! Je trouve la construction narrative intéressante. En effet, vu le concept du livre c’était difficile de générer de la tension dramatique pourtant l’auteur y arrive plutôt bien. Au niveau de l’écriture, c’est pas le meilleur style que j’ai lu mais je l’ai trouvé efficace, il est plutôt fluide dans l’ensemble (un peu moins dans le 1er tiers du roman c’est vrai mais j’ai trouvé ça tout à fait acceptable quand même). Enfin, le livre est souvent une rencontre à un moment donné. Peut être l’aimeras-tu plus tard ou à l’inverse ce sera moi qui ne l’aimera plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *