5 erreurs fatales quand on fait la promotion de son livre


écriture / lundi, août 13th, 2018

Laissez-moi vous raconter une anecdote. Il y a peu de temps, une auteure en pleine promotion de son livre m’a identifié sur twitter avec ce simple message « merci de partager ».

Pas de bonjour, pas de présentation, je ne savais même pas de quoi parlait son livre. Autant dire que je n’ai pas partagé.

Je ne pense pas que la personne pensait à mal. Elle était simplement maladroite. Autant que ce mec sur un site de rencontre qui vous contacte pour la première fois et vous dit « Salut! Tu veux voir ma bite? ».

Et c’est dommage! Parce que peut-être que le mec est très sympa, qu’il a sauvé le monde trois fois et a empêché la faim dans le monde. Mais je ne le saurais jamais car il s’est biflé tout seul lors de la première approche…

J’arrête là la métaphore graveleuse mais vous comprenez l’idée. Nous les auteurs, sommes un peu perdus dans la jungle de la promotion.

Nous sommes des artistes, ce n’est pas naturel pour nous de vendre. Et parfois, notre roman nous tient tellement à coeur que nous vous voulons le faire connaître à tout prix….

C’est là que nous commettons des erreurs.

Pour vous éviter cela, j’ai listé 5 conseils rédhibitoires qui peuvent littéralement planter votre promotion et exploser vos rêves de vivre de l’écriture.

 

Faire la promotion de son livre avec des blogueurs sans se prendre les pieds dans le tapis

promotion de son livre, faire la publicité de son livre
Photo de Nik MacMillan sur Unsplash

Contacter des blogueurs de sa thématique pour la promotion de son livre, c’est bien. Le faire correctement, c’est mieux.

Pour ce premier point, mon conseil va être hyper basique mais si vous savez le nombre de fois où j’ai vu des auteurs se vautrer à cette étape.

Quand on contacte un blogueur, on ne lui envoie pas simplement un lien de son livre avec un « merci de retweeter ».

On se présente, on présente son livre et on demande poliment à la personne de partager son livre. Faîtes court et concis.

Soyez conscient que dans la plupart des cas, les blogueurs ne répondront pas.

Vous pouvez augmenter le taux de réponse en:

  • commentant les publications du blogueur et en retweetant son contenu
  • en sympathisant avec lui. Et oui, les rencontres sympa sur twitter ça arrive! Je pense que plusieurs de mes lecteurs se reconnaîtront. Bisous à vous, vous êtes géniaux! 😉
  • proposer d’envoyer gratuitement votre livre au blogueur pour une critique

ps: si vous commencez, les petits blogueurs sont plus susceptibles d’accepter que les gros. Plus votre notoriété augmentera, plus ce sera facile de faire la publicité de votre livre. Donc mon conseil, commencez petit et soyez de plus en plus audacieux.

 

Forum ton univers impitoyable

promotion de son livre faire la publicité de son livre
Photo de dylan nolte sur Unsplash

Les forums sont une source de lecteurs intéressante. Il est possible d’y faire facilement la promotion de son livre. Toutefois, gare au syndrome du chien triste!

Si vous vous ramenez avec vos grosses patounes et vos yeux larmoyant avec un commentaire du style « tu peux lire mon livre steuplaît ». Vous pouvez autant rentrer chez vous vous servir une gamelle de croquettes.

Les forums ça ne marchent que si vous aidez les gens d’abord!

Dans ce cas, et seulement dans ce cas, ils seront enclin à lire vos oeuvres. Cela suppose aux choix:

  • d’être drôle
  • d’écrire des commentaires intéressants de plusieurs paragraphes (inutile de spammer les « super »)
  • d’être drôle + d’écrire des commentaires intéressants (un peu comme moi quoi ^^)

Une fois que votre plan diabolique est en place, mettez un lien vers votre site auteur/votre livre dans la description de votre profil. Si vous avez la possibilité de mettre une signature sous vos commentaires, mettez un lien vers votre site.

Bref, soyez altruistes et les gens vous aideront peut être.

Si c’est compris, je vais maintenant vous éviter de perdre du temps avec facebook.

 

Facebook, c’est la guerre!

promotion de son livre faire connaître son livre
Extrait du film Judge Dredd de Danny Cannon

Je vais vous raconter une anecdote sur mon compte facebook.

Chaque jour, je reçois entre 6 à 8 demandes d’abonnements à des pages…alors que mon blog a seulement 6 mois d’existence (au moment où j’écris ces lignes). Si moi, ça me saoule déjà de recevoir ce genre de sollicitations, vous imaginez les blogs de plus grosse importance?

Donc mon conseil, arrêtez d’envoyer des demandes d’abonnements à des pages. Commencez plutôt par créer un profil, ajoutez en ami les personnes dans votre thématique et intéressez-vous à leur publication.

Une fois que vous aurez commenté, publié, partagé leurs contenus, demandez leur de mettre un j’aime sur votre page. Vous verrez que vous aurez beaucoup plus de réponses positives et vous tisserez de vrais liens.

Si vous n’avez pas le temps, inscrivez-vous sur les groupes de partage de votre thématique. Les gens sont là pour découvrir de nouvelles choses, ça ne choquera personne que vous fassiez la promotion de votre livre dès votre inscription.

Bref, ne perdez pas de temps à envoyer cet énième demande de like qui ne sert à rien. Il faut tisser de vrais rapports avec des gens.

Comprenez bien ça, il vaut mieux 10 personnes qui vous suivent vraiment que 1000 touristes qui ont cliqué sur « j’aime ».

Pourquoi? Ce sont les personnes qui s’intéressent à vous/à vos oeuvres qui achèteront vos livres. Pas les autres!

Faire la promotion de son livre, c’est avant tout parler à une communauté que l’on a construite en amont. C’est d’ailleurs ce sujet que nous allons aborder.

 

Ne pas construire de communauté avant de faire la promotion de son livre

promotion de son livre faire connaître son livre
Photo de Estée Janssens sur Unsplash

Peut-être la plus grosse erreur de toute quand on fait la promotion de son livre.

Développer sa communauté prend du temps. Atteindre la première page de google est hyper dur. Pour vous donner une idée, au bout de 6 mois d’existence, je suis toujours entre la 4e et 6e pages pour les mots clés les plus populaires sur l’écriture.

Pourtant, contrairement à plein d’auteurs, je suis en première page sur des mots clés moins populaires. Et c’est déjà énorme parce que je commence enfin à recevoir du trafic de ce bon vieux Google.

Pour information, au moment où j’écris ces lignes, j’ai entre 70 à 130 visiteurs par jour. Ce n’est pas extraordinaire mais c’est le signe que le blog commence à bien marcher.

Comment j’ai fait?

J’ai construit ma communauté petit à petit. J’ai travaillé dur pour me faire connaître en suivant des méthodes de blogging.

Et surtout! Je suis resté humain.

J’ai eu des supers discussions avec des lecteurs extraordinaires. Je me suis intéressé à eux, à leurs livres et ça s’est fait naturellement, par affinité. Avant même que je puisse prononcer le mot « Psoussoufle », je me suis fait des potes.

Aujourd’hui, certains de mes lecteurs retweetent régulièrement mes articles. Quand je vois leurs noms s’afficher, j’ai toujours un énorme sourire.

J’aime discuter et débattre avec eux. J’ai profondément envie qu’ils réussissent. Alors quand je vois un de leurs post, je mets un like, un partage ou un commentaire d’encouragement.

Je ne me force pas. Cela vient du coeur. Et c’est un sentiment que je vous souhaite de ressentir avec les gens qui vous soutiennent.

Bref, tout ça pour vous dire. Si vous voulez faire connaître votre livre, vous devez créer en amont:

  • un site auteur
  • un compte facebook/twitter
  • une chaîne you tube
  • un compte instagram/pinterest

Vous ne pourrez pas tout faire au début alors concentrez-vous sur le site +une autre plateforme. Dans tous les cas, mettez toujours un lien vers votre site et surtout restez humain.

Il est illusoire de croire que vous vendrez votre roman sans l’appuie d’une communauté ou d’un bon plan marketing.  Amazon met en avant les livres qui se vendent le mieux.

Cela veut donc dire que si votre livre met du temps à se vendre, vous risquez de retrouver votre roman en 20e pages des recherches (si vous avez de la chance).

Difficile de faire connaître son livre à de nouveaux lecteurs dans ces conditions.

Pour remédier à cela, vous avez deux solutions: votre communauté et le marketing.

 

Croire que le marketing ce n’est pas pour vous

promotion de son livre faire connaître son livre
Photo de Nathan Dumlao sur Unsplash

Vous voulez devenir riche, vivre de votre passion et allumer la même lueur dans les yeux de vos lecteurs que lorsque vous avez lu Harry Potter?

Une solution. Apprenez le marketing!

Vous n’écrirez pas mieux (pour ça il y a ce blog ;)) mais vous vendrez plus.

Inutile de devenir un professionnel de la vente mais avoir quelques rudiments peuvent vraiment vous aider à faire décoller vos ventes.

Comme je suis sympa, j’ai poussé le vice à aller chercher des blog marketing que je trouve intéressant:

Voilà! Vous connaissez désormais les 5 erreurs à ne plus faire pour la promotion de son livre!

J’espère que cet article vous aidera à percer. Vous pouvez éviter à d’autres personnes de tomber dans ces pièges en partageant cet article autour de vous.

MAIS SURTOUT si jamais vous avez repéré des erreurs que vous trouvez rédhibitoires, et qui ne sont pas dans cette chronique mettez-les dans les commentaires. Toute la communauté des auteurs vous en sera reconnaissant.

 

A bientôt!

Image mise en avant: extrait du film Evil Dead de Sam Raimi

 

 

 

16 réponses à « 5 erreurs fatales quand on fait la promotion de son livre »

  1. Moi ce qui me rend ouf, c’est quand je suis un auteur sur Twitter et que dans la foulée, je reçois un message automatique qui dit « Salut, voici le lien pour acheter mon livre. Tu verras il est chouette. » D’accord mais… On se connaît ? C’est pas en mettant ton livre sous le nez du premier venu qu’il va mieux se vendre. Au contraire je trouve ça déroutant et vraiment pas pro.
    Le fait d’être humain, de s’intéresser aux autres, de partager, réagir, etc. C’est ça le vrai secret d’une communauté. Voilà.
    Ton article est formidable. Comme toujours.

  2. Salut ! Merci pour ce nouvel article.
    Je suis particulièrement d’accord avec le fait de se constituer une communauté en amont et sur la nécessité du marketing. Ce sont des aspects très importants que, de toute évidence, beaucoup d’auteurs indés découvrent en cours de route (je m’y reconnais). Tant mieux donc si ton article peut faire gagner du temps et de l’énergie à ceux qui se lancent. 🙂

    1. J’espère surtout que ça évitera à certains de faire toutes les bourdes que j’ai vues. Merci beaucoup pour ton gentil commentaire Sélène XD

  3. D’excellents conseils pour les écrivains débutants comme moi. J’avoue que je connais plus le web, son fonctionnement, le référencement et tout ce qui tourne autour que le marketing des auteurs auto-édité (ce qui ne sera mon cas que dans quelques mois… du coup, je suis en recherche de bons conseils comme ceux-là).

    Cependant le parallèle entre ta réflexion (pardon je tutoie facilement) sur ton nombre de visites et le sujet de cet article me laisse songeur.
    La communauté que tu as crée est une communauté d’auteurs puisque tu dispenses des conseils, tu n’attires donc pas de lecteurs potentiels, mais des écrivains.
    En quoi cet article va-t-il t’aider à « vendre des ouvrages » ? Je n’ai d’ailleurs trouvé aucun lien vers ton/tes roman(s) qui font ton expérience. N’est-ce pas paradoxal ?

    Merci de tes lumières, j’aime bien comprendre les choses, d’autant qu’encore une fois ton article est très pertinent.

    1. Bonjour Robert! Pas de soucis pour le tutoiement! L’idée de cet article est d’aider en donnant mon avis sur la promotion après 6 mois de blogging. Honnêtement, je ne pensais pas faire un article si tôt sur le sujet mais j’ai été pas mal contacté et je me suis confronté à pas mal de problèmes dans le cadre du développement de mon blog. Je voulais donc éviter aux auteurs de faire les erreurs que je voyais à longueur de journée.

      Concernant ma qualité pour donner des conseils. A la base, je ne suis qu’un passionné. J’ai écrit des romans, publié une nouvelle chez Edilivre dans le cadre d’un concours, bref j’ai écrit pas mal. Pour être franc, je ne pensais pas que mon blog fonctionnerait autant et si vite.

      L’information que je poste sur mon blog, je la recherche avant tout pour moi. Si ça m’intéresse, je me dit que ça peut intéresser d’autres gens. Je fais donc beaucoup de recherches et de tests pour être le plus complet possible. Cependant, sache que je ne suis pas un professionnel. Ce que je poste, c’est ma vision.Pas le Saint Graal.

      ps: mes lecteurs sont la communauté parfaite: les auteurs aiment lire. Par conséquent, ils sont une base de lecteurs potentiels…d’autant plus si je me décide à sortir des cours. En plus, c’est une communauté sympa et enrichissantes 🙂

      J’espère avoir pu répondre à ta question 🙂

  4. Oui merci.
    Tu parles de cours d’écriture j’imagine.
    La question me taraude donc encore plus… pourquoi ne pas mettre de lien vers tes écrits ?
    Au vu de la qualité des conseils, je trouve ça dommage 🙂

    1. Pour la simple raison que j’ai été assez bête jusqu’à maintenant pour tout écrire à la main (j’adore la sensation, par contre pour les corrections c’est l’horreur). Je ne me suis mis que cette année à l’écriture sur ordinateur, les sensations ne sont pas les mêmes mais c’est plus pratique.

      Une autre raison est que je suis en rééducation donc difficile de trouver le temps d’avancer rapidement sur le blog et un projet d’écriture. Mais rassure-toi, il y aura bien mes écrits sur mon blog à un moment ou à un autre (cette année si j’ai le temps).

      En attendant, tu peux retrouver un de mes écrits chez Edilivre. Ma nouvelle s’appelle Perfidie Bien Ordonnée:
      https://www.edilivre.com/volonte-ouvrage-collectif.html/

      Bon après, je te conseille de prendre la version à 1,99 euros parce que ma nouvelle fait une à deux pages de mémoire. Sans compter qu’elle a plein de défauts, j’ai fait d’énorme progrès en 8 ans…bon par contre, elle est drôle et c’est déjà pas mal 😉

  5. C’est pas quelque chose de si courant et je prends soin d’oublier ces personnes mais j’ai déjà lu des auteurs sur twitter faire la promotion de leur livre en mettant en avant à quel point ils sont contre-courants ou à quel point les auteurs en général sont médiocres sauf leurs exceptions personnelles. Je trouve ça rédhibitoire de faire la promotion de son livre en critiquant ceux des autres ou en vantant inutilement les méthodes de production de son livre au point d’en oublier le contenu.

    Le plus important au final c’est de parler de son livre et du travail qu’il y a derrière. Je trouve ça plus vendeur qu’autre chose.

    1. Ah oui tu as raison! Je suis déjà tombé une fois sur de la réclame agressive ou dénigrante, je trouve ça très désagréable également. Merci pour ton commentaire qui complète bien l’article 🙂

  6. Bonjour,

    Je suis auteure et je dois dire que cet article est super intéressant et surtout tellement vrai ! Il m’est aussi arrivé de temps en temps qu’on me balance un lien sans bonjour, ni au revoir et c’est le meilleur moyen de me faire fuir ! Donc j’essaie de ne pas faire la même erreur pour faire la promotion de mon recueil de poésie….

    Merci pour cet article 🙂

    Bonne journée ! 🙂

    1. Bonjour Marielle! Merci pour ton retour :). Tu as complètement raison, il y a des comportements hallucinants. Il y a des auteurs qui font n’importe quoi lors de leur promotion. C’est pour ça que j’ai écrit cet article. Je voulais aider et aussi…moins recevoir ce genre de messages ^^

  7. Je viens de découvrir ton blog !
    Merci pour ce top 5 que je trouve vraiment intéressant.

    Je suis « nouvelle » sur internet on va dire (je n’aime pas trop communiquer) et j’ai découvert Twitter récemment. En lisant les commentaires, j’ai rigolé. Ça m’est arrivé deux fois de recevoir des messages du type : hey, cool ta photo. Voici mon livre, en vente sur Amazon. En ce moment, y’a un promo… Bla bla bla »

    Pas très malin comme méthode de communication.

    J’ai personnellement la chance d’ avoir un frère diplômé d’un Master en com, du coup… Il m’aide et m’engueule beaucoup… Haha…

    A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

j'ai lu la politique de confidentialité (à cocher avant de poster un commentaire).